Les Amis de HSI sauve plus de 100 animaux exotiques et sauvages

Cette affaire illustre l'importance de lois fédérales de protection animale efficaces

Friends of Humane Society International


 

Plus de 100 animaux exotiques d’un zoo canadien sauvés par Humane Society International suite à une saisie de la SPCA de Montréal pour cruauté et négligence, en vertu du Code criminel

Des lions, tigres, zèbres, chameaux, kangourous, ours et bien d’autres animaux recevront des soins et seront redirigés et confiés à des partenaires de HSI

SAINT-ÉDOUARD-DE-MASKINONGÉ, CANADA (21 mai, 2019) – Avec le généreux soutien de la Fondation Familiale Eric S. Margolis, Humane Society International/Canada, Les Amis de HSI et HSI monde travaillent de pair avec la SPCA de Montréal sur une saisie d’animaux dans un zoo à Saint-Édouard-de-Maskinongé, au Québec. Le propriétaire de cet établissement non-accrédité a été arrêté et accusé de cruauté et de négligence envers les animaux, en vertu du Code criminel canadien. S’il est inculpé, le prévenu pourrait purger une peine d’emprisonnement de 5 ans et être interdit à vie d’avoir la garde ou le contrôle d’un animal.

Des experts des bureaux canadiens et mondiaux de HSI fourniront des soins spécialisés à plus de 100 animaux exotiques de douzaines espèces différentes à compter de la date de la saisie. Ils transporteront également tous les animaux sauvages vers un réseau de sanctuaires partenaires en Amérique du Nord. Certains de ces animaux sont répertoriés dans l’annexe 1 de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (CITES, Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora).

Rebecca Aldworth, directrice générale de HSI/Canada, a déclaré : « Nous sommes heureux de contribuer activement à mettre ces animaux en sécurité, avec le soutien incroyable de la Fondation Familiale Eric S. Margolis. C’était perturbant de voir cet établissement. Certains animaux étaient confinés dans des enclos sombres et délabrés. D’autres vivaient dans des installations complètement inadéquates avec une protection minimale des conditions météorologiques. Certains animaux ne semblaient même pas avoir accès à de l’eau et de la nourriture adéquate et semblaient avoir différents problèmes de santé. Certains animaux présentaient des signes de détresse psychologique importante, comme faire les cent pas de manière constante et compulsive. Des animaux morts ou malades ont été saisis ou évacués de cette propriété au cours des derniers mois. Ce cas démontre bien l’importance d’inscrire de solides dispositions pour le bien-être des animaux dans le Code criminel du Canada, surtout lorsqu’elles s’appliquent à des cas de négligence grave. »

Eric Margolis, fondateur de la Fondation Familiale Eric S. Margolis, a affirmé : « Notre fondation soutient les organisations qui apportent des soins aux animaux maltraités, négligés et abandonnés, aussi bien domestiques que sauvages. Nous soutiendrons toujours le travail d’organisations comme HSI/Canada et Les Amis de HSI, qui défendent ceux qui ne peuvent le faire eux-mêmes. »

HSI/Canada fait campagne depuis plus de 10 ans pour apporter des améliorations conséquentes aux dispositions pour le bien-être des animaux contenues dans le Code criminel du Canada. L’une des carences les plus importantes du Code criminel du Canada est le besoin des autorités policières de prouver l’intentionnalité de la part des propriétaires négligents avant de pouvoir déposer une accusation criminelle et saisir les animaux. Cela prolonge les souffrances au-delà du nécessaire et peut empêcher l’application adéquate du Code criminel en présence de situations de négligence.

Nous avons pu accomplir ce travail capital grâce au soutien généreux de la Fondation Familiale Eric S. Margolis, qui travaille avec Les Amis de HSI et HSI/Canada depuis des années pour sauver des milliers d’animaux en situation de cruauté et de négligence.

  • FAITS
  • HSI travaille depuis des décennies à effectuer des sauvetages d’animaux de grande envergure, à les soigner et les placer, y compris les animaux sauvages.
  • Le soin, le transport et le placement d’animaux sauvages sont des processus très complexes et HSI/Canada, Les Amis de HSI et nos partenaires du monde entier se chargeront de ce travail pendant plusieurs semaines.
  • Le zoo concerné a par le passé reçu de nombreux avertissements et accusations de la part du gouvernement provincial.
  • La SPCA de Montréal a effectué la première inspection de l’établissement en août 2018. En plus de relever plusieurs infractions liées à l’état physique des animaux et à leurs conditions de vie, les agents de la SPCA ont saisi deux alpagas dont l’état de santé était déplorable et les cadavres de 4 animaux décédés sur le site, dont deux tigres. Cette intervention a abouti à des accusations criminelles.
  • Deux chefs d’accusation ont été portés contre le propriétaire pour négligence et cruauté envers les animaux entre 2016 et 2018. Selon la SPCA de Montréal, il s’agit de la première fois au Québec que des accusations pour atteinte au bien-être des animaux sont déposées par voie de mise en accusation. Il s’agit d’un type de poursuite en justice réservé aux infractions les plus graves et qui donne lieu à des peines plus sévères.

Joignez-vous à nous!

Aidez au sauvetage et à la protection des animaux!

Donnez